«Attention à l’autre» | © Catherine Pearson

Organisations régionales

ASANTE SANA – Est vaudois

Sécurité de soin et souplesse de l’organisation

Pour ASANTE SANA, 2018 a été une année contrastée. Après trois ans d’augmentation forte et continue, notre association a été confrontée à une baisse sensible des demandes; inégalement répartie d’un CMS à l’autre.

ASANTE SANA a entamé la mise en place d’une organisation assurant à la population de la région la prise en charge de situations d’urgence à domicile et répondant à la multiplication des situations complexes. L’ouverture en 2019 du nouvel Hôpital de Rennaz offre l’opportunité, en 2018, de repenser la réponse à l’urgence avec l’ensemble des partenaires (l’Hôpital Riviera-Chablais, l’hôpital psychiatrique, le Réseau Santé Haut Léman et les médecins de famille) et de repositionner ASANTE SANA ainsi que l’articulation de leurs activités. Les résultats de ces travaux seront dévoilés au printemps 2019. Notre installation dans Espace Rennaz est prévue en été 2019.

Dans ce contexte de transition, deux objectifs ont été fixés: continuer à sécuriser le soin prodigué pour s’adapter à l’évolution des besoins du client et rendre l’institution plus souple, proactive et réactive aux demandes.

Sécuriser le soin, c’est progresser encore dans la formation continue, l’encadrement et la fidélisation des collaborateurs. C’est aussi améliorer la souplesse de notre organisation au quotidien pour répondre à la grande fluctuation de nos activités. Les annulations des interventions à la demande des clients ou les ajouts de prestations pour assurer un soin non prévu, font partie des journées de travail ordinaires des collaborateurs.

La réflexion lancée en 2018 dans le but d’augmenter la souplesse d’ASANTE SANA se poursuivra en 2019. Parmi les pistes principales qui ont été examinées, sont à noter: 

  • l’attribution à chaque site/CMS d’un-e infirmier-ère assumant la réponse aux imprévus et aux pics d’activité – en prodiguant aussi à l’occasion certains soins de base,
  • la création d’un «piquet infirmier» pour le soir et la fin de semaine,
  • la révision des zones géographiques attribuées aux équipes,
  • la constitution de teams d’intervenants stables dédiés aux situations lourdes et complexes.

Ces changements dans notre organisation ont tous le même but: permettre au personnel de prendre soin de l’humain dans les meilleures conditions de travail possibles. Car mettre le client au centre, c’est d’abord accorder toute notre attention aux collaborateurs qui lui apportent le soin.

ASANTE SANA a participé activement à l’analyse des conditions de travail de ses collaborateurs et de leur satisfaction. L’enquête de satisfaction et les forums avec les commissions du personnel et les syndicats offrent la matière pour s’engager à définir, avec les autres membres de l’AVASAD, les actions prioritaires à mener. Il s’agit d’une démarche participative, volontariste et d’envergure avec tous les acteurs du dispositif cantonal.